Comment aménager la chambre de bébé.




Après avoir fait du ventre de maman le cocon le plus douillet il est temps pour bébé d'avoir un nid rien qu'a lui !

Et comme tout mammifère il est temps pour papa et maman de faire en sorte que celui-ci soit confortable.

Mélissa vous donne quelques astuces pour aménager la chambre de bébé facilement et le plus confortable possible !


1 Choisir la bonne chambre :

Si vous en avez la possibilité privilégiée une chambre qui donne sur jardin plutôt que sur une rue surtout si celle-ci est passante, le sont des bus, des voitures des passants ne sont pas naturels pour le nouveau-né et cela risque d’énormément le perturbé.


Les meubles et accessoires INDISPENSABLE pour la chambre de bébé se résument à :

un berceau (ou un lit), éventuellement une petite commode et un fauteuil douillet pour vous les parents qui va passer du temps a chouchouter bébé, pourtant vous allez voir, il existe bien des détails sur lesquels pour concevoir une chambre cocooning.





2 Du rose pour les filles comme pour les garçons

En psycho-décoration, la gamme de roses tendres et poudrés est particulièrement conseillée dans la chambre d’un nourrisson, car elle apporte de la sérénité et de l’apaisement aux tout-petits. Elle ferait référence à la perception du bébé in utero qui, à l’approche de la naissance, perçoit la lumière à travers la peau et les vaisseaux sanguins rosés de la maman. Des teintes saumon, pêche, chair, vieux rose ou sable rosé pourraient alors être nommées « rose maternel ». Elles se marient très bien avec des beiges doux, coquille d’œuf, blanc cassé, gris perlé… Adoptez ces couleurs pour la peinture des murs, la décoration, et même les draps du berceau…





3 Bien choisir et positionner le berceau

Bébé va passer beaucoup de temps à se reposer pendant la première année de sa vie, jusqu’à seize heures environ par jour, c’est dire l’importance de ce petit meuble ! Privilégier les formes courbes permet au bébé de retrouver les sensations de son premier territoire intra-utérin. Le modèle Sleepi de Stokke est un must have dans ce domaine, à la fois évolutif, design et écologique. Le bois est d’ailleurs aussi une matière dite « maternelle », comme l’osier et le tissu.

Si vous avez choisi un lit rectangulaire plus classique (il en existe tellement de modèles adorables !), ajoutez un tour de lit moelleux ou un coussin serpent.

Et puis, les sages-femmes ou autres infirmières vous demanderont peut-être de faire dormir bébé près d’une fenêtre bien ensoleillée s’il a eu la jaunisse à la naissance… Dans ce cas, l’emplacement du berceau sur cette photo est adéquat. Et quand bébé n’aura plus besoin de cet ensoleillement maximum, écartez un peu le lit de la fenêtre, pour le placer dans un endroit moins chargée en énergie, selon les principes du feng shui.


4. Faire la part des choses entre les contraintes de votre pièce et le bien-être du bébé

Si cette niche accueille parfaitement le berceau et permet un gain de place non négligeable dans une petite chambre, attention à la gestion des flux d’énergie, comme expliqué dans le paragraphe précédent… Mieux vaut ne pas placer le berceau devant une fenêtre, pour deux raisons : la forte luminosité qui peut le gêner dans son sommeil (à moins d’avoir des rideaux et/ou des volets très épais et occultants), et le fait que des murs peuvent créer une impression oppressante…

Si vous n’avez pas d’autre choix, atténuez l’ensemble avec des voilages par exemple, et fermez les persiennes dès que vous commencez à préparer le coucher de bébé. En respectant ces quelques précautions, cette alcôve peut devenir un cocon rassurant.




5. Lui construire un environnement feutré

Soignez d’abord la décoration, bien sûr, en privilégiant des matières et des couleurs douces, mais n’oubliez pas l’éclairage et les sons ! Il ne s’agit pas d’exiger le silence total, puisque le bébé a été habitué dans le ventre à entendre les bruits du corps et les bruits de l’extérieur. Mais bien de veiller à ce que bébé ne se sente pas agressé par des éléments extérieurs comme le soleil, un éclairage trop vif, une musique trop forte, des bruits de pas qui le feraient sursauter…

Au sol, le revêtement le plus hygiénique (et tendance !) reste le parquet, si possible en bois massif, et associez-le avec un tapis assorti au reste de la déco, ou à une peau de mouton, très tendance et très cosy. De façon générale, évitez tous les matériaux en bois collé, qui émettent des COV – composés organiques volatils – et autres phtalates nocifs pour la santé du bébé et de la famille…

Enfin, toujours dans un souci d’hygiène et d’ambiance, pensez toujours à vous déchausser ou à entrer en chaussons dans la chambre d’un bébé ! Très important si vous avez choisi de la moquette, car celle-ci doit alors rester parfaitement propre.





41 vues